Ce dimanche se tenait le Congrès fondateur d’AGIR

/ Actualités, Actualités du député, Evénements

J’étais ce dimanche au Congrès fondateur d’Agir. Ce mouvement qui rassemble des centristes et des Républicains en rupture avec la ligne Wauquiez, souhaite se positionner comme une force de propositions nouvelles dans notre pays. Alors qu’En Marche peine à définir ce qu’est le macronisme et que les Républicains vont de plus en plus chasser sur les terres de l’extrême droite populiste, nous voulons être une force centrale avec des valeurs sociales, libérales, humanistes et pro-européennes. J’ai l’honneur d’être désormais non seulement co-responsable du pôle idée mais aussi désormais porte-parole national du mouvement présidé par Franck Riester. J’intervenais en tant que député à une table ronde du congrès afin de prôner un nouveau contrat entre l’Etat et les cultes pour lutter contre l’islamisme radical (formation obligatoire des ministres du culte, agréments obligatoires, interdiction des financements étrangers des lieux de culte, interdiction des discriminations y compris positives dans les services publics sur des critères religieux, mise en détention des personnes les plus radicalisées et représentant un danger pour la société….). Voici des propositions concrètes issues notamment du travail fait en Alsace avec les équipes de France Europe Avenir. Cet engagement au sein d’Agir est aussi pour moi l’occasion de faire partager dans un mouvement national les idées et propositions élaborées avec vous sur le terrain au cours des 10 dernières années. Vous êtes tentés ? Alors n’hésitez pas à adhérer à Agir. Quelques images en cadeau de ce congrès où s’exprimaient notamment deux anciens premiers ministre Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé. Alain Juppé a conclu son discours en disant que s’il devait à nouveau adhérer à un parti politique (il a quitté Les Républicains), il serait sensible à la campagne d’adhésion d’Agir !