Cérémonie des déportés et fusillés à Rixheim

/ Actualités

Dans la forêt près du canal à l’Ile Napoléon se tient une stèle surmontée d’un obus. C’est là que 8 Français ont été fusillés par les Allemands en 1915 et 1916 parce qu’ils continuaient de servir la France.
Nous n’oublions pas le sacrifice de leur vie. Ni de toutes celles et tous ceux qui furent déportés dans des camps et souvent y périrent durant les guerres du XXème siècle qui ravagèrent l’Europe.
Cette cérémonie, même en comité très restreint du fait des restrictions sanitaires, fait que jamais la mémoire ne s’éteindra.
Avec Mme Baechtel, maire de Rixheim, M. Haye, sénateur du Haut-Rhin et M. Lettermann descendant de l’un des fusillés, nous avons dévoilé une plaque autour du chêne de la mémoire planté par le Souvenir Français.
En ce 25 avril, n’oublions pas.