Les ligues sportives et ordres professionnels alsaciens pourront renaître !

/ Actualités, Actualités du député, Réaction

L’Alsace renaît aussi pour les ligues sportives et les ordres professionnels

Coup de théâtre cette nuit dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale : l’amendement que j’avais présenté avec mon collègue député du Bas-Rhin Vincent Thiébaut sur le projet de loi « collectivité européenne d’Alsace » a été adopté malgré l’avis défavorable du Gouvernement.

Cet amendement permet aux ligues sportives mais aussi aux ordres professionnels et organismes culturels de s’organiser désormais à l’échelle de l’Alsace et non plus du Grand Est avec la seule décision de leur fédération et donc sans l’autorisation du ministère.

L’échelle régionale sera donc l’Alsace et non plus le Grand Est.

Ce coup de théâtre va permettre à des centaines de milliers d’enfants, de jeunes, ainsi que leurs parents, de s’économiser des centaines de kilomètres et des dizaines d’heures de minibus chaque semaine pour aller jouer une heure de match au sein d’une région qui est grande, rappelons-le, comme 2 X la Belgique.

Pareil pour les ordres professionnels et les organismes culturels qui pourront s’organiser à l’échelle des anciennes régions plutôt que de devoir faire une journée de transport pour 1 heure de réunion.

Cette mesure, très positive pour le bilan carbone, va bénéficier à des centaines de milliers de personnes. C’est là aussi que l’on voit que la loi ce ne sont pas seulement des mots, c’est du concret au service des gens.

Un immense merci aux députés d’Agir la Droite constructive et de l’UDI qui sont venus renforcés nos rangs dans la nuit pour voter cet amendement ainsi qu’aux LR, Modem et bien sûr aux quelques députés Larem qui ont osé voté POUR.

Un grand merci aussi à mon ami le député Vincent Thiébaut avec lequel j’ai travaillé depuis 2 ans, en toute intelligence au-delà des clivages partisans, pour construire patiemment avec les présidents des Conseils départementaux Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry, les grands axes de la négociation pour aboutir à cette loi sur la collectivité européenne d’Alsace qui sera votée aujourd’hui à 16 h.

En Alsace comme au Parlement, l’Union fait la force !