Olivier BECHT appelle à la prudence face au COVID-19

/ Actualités

J’ai procédé ce matin à l’audition de M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Il s’exprimait devant la Commission permanente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe où je représente la France.

Le Directeur de l’OMS a rappelé que l’épidémie de Covid 19 n’était pas finie. Au contraire, le virus n’a jamais été aussi virulent et mortel qu’en ce moment.

Le nombre de contamination par jour dans le monde n’a jamais été aussi élevé.

En Europe, il note une reprise des contagions avec des nouveaux cas chaque jour dans de nombreux pays, malgré le confinement.

J’ai moi-même des cas nouveaux parmi des personnes que je connais, donc ce n’est pas de la science-fiction.

Ce n’est pas parce que l’on n’en parle plus pendant 10 heures par jour aux informations que le danger a disparu.

Je ne vous cache pas mon inquiétude car je vois dans la rue un grand relâchement : beaucoup de gens sans masque, sans respect des gestes barrières qui veulent profiter de l’été et retrouver la convivialité entre amis.

Tout cela risque de nous ramener à une seconde vague encore plus dangereuse que la première.

Alors prenez soin de vous et des autres :

– portez un masque dans la rue, dans les commerces, les espaces communs, les transports.

– respectez les gestes barrières même au sein de la famille vis à vis des personnes âgées ou vulnérables

– lavez-vous les mains au savon ou au gel hydroalcoolique aussi souvent que possible et surtout après avoir touché des poignées de porte, des boutons d’ascenseur…

– faites-vous tester au moindre doute : symptômes ou contact avec une personne qui aurait pu être contagieuse. Essayez même de vous faire tester PCR avant d’aller voir des personnes âgées ou vulnérables.

Même si c’est très dur moralement, il faut considérer que le Covid 19 n’est pas derrière nous. Il ne sera derrière nous que lorsqu’il n’y aura plus de cas contaminant ou que nous serons tous vaccinés (mais il y a un doute sur le fait qu’un tel vaccin, efficace, soit disponible rapidement).

Donc appliquons les préconisations :

Masques – Lavage des mains – gestes barrières – tests massifs – isoler et soigner les malades.

Nous ne pourrons vaincre cette maladie que si chacun est conscient de son rôle et respecte les préconisations.