Olivier BECHT défend la privation temporaire de liberté pour les demandeurs d’asile

/ Actualités, Nos résultats

 

J’ai défendu la semaine dernière à la Tribune de l’Hémicycle la position de mon groupe UDI, Agir et Indépendants sur le régime d’asile européen.

Suite au traité de Dublin, de nombreux demandeurs d’asile déposent leur requête dans un pays européen avant de transiter dans des conditions déplorables dans d’autres pays. pour permettre la mise en rétention administrative des demandeurs d’asile qui ont déposé une demande dans un autre pays de l’Union européenne dans l’attente de leur transfert vers ce pays qui doit instruire sa demande.

Si priver de liberté ces demandeurs en situation irrégulière en attente de leur reconduite peut sembler rude et fort, Olivier Becht et le groupe UDI, Agir et Indépendants considèrent qu’il est bien pire de les laisser sur le territoire livrés à eux-mêmes dans des camps de fortune comme la jungle de Calais ou les campements de Paris.