Olivier BECHT rappelle l’importance stratégique de notre porte-avions

/ Actualités, Actualités du député, Evénements

J’étais la semaine passée en commission de la Défense avec l’Amiral Rolland qui commande la force d’action navale responsable notamment de la mise en œuvre du porte-avions Charles de Gaulle.

J’ai pu constater lors d’un passage à bord l’efficacité des travaux (1 milliard d’euros) qui ont été effectués durant plus de 18 mois pour remettre à niveau ce magnifique navire.

Toutefois, entré en service en 2000, le porte-avions arrivera en fin de vie en 2040. Il est donc impératif que la France se dote d’un et si possible de deux porte-avions (compte-tenu des arrêts techniques qui immobilisent le navire pendant plusieurs mois) capables de prendre le relai du Charles de Gaulle à l’horizon de la décennie 2030 et d’assurer la permanence d’action de la force aéronavale. Pour être prêt en 2030, il faut prendre les décisions dès 2020.

Le porte-avions c’est la capacité à défendre les intérêts de la France et notre souveraineté sur toutes les mers (notamment pour nos territoires d’outre-mer).

Les Etats-Unis ont 12 porte-avions, la Chine veut se doter de 5 porte-avions, les Anglais viennent de mettre en service 2 porte-avions ultramodernes.

Il serait bien que la France ne reste pas à quai dans les prochaines décennies.