Olivier BECHT soutient nos forces de l’ordre

/ Actualités

Soutenir nos policiers et nos gendarmes !

A la sortie de la séance à l’Assemblée je suis allé hier vers minuit à la rencontre des policiers qui manifestaient autour de la place de la Concorde.

Beaucoup d’entre eux se sentent terriblement blessés par les amalgames qui ont été faits ces dernières semaines.

Oui, ils le reconnaissent il peut y avoir des erreurs dans les actes de police. Mais il y a des erreurs dans tous les métiers et dans toutes les professions, car l’erreur est humaine.

Oui, ils le reconnaissent, il peut y avoir des personnes racistes dans la police. Mais il y a des personnes racistes dans toutes les professions (et ceci hélas depuis la nuit des temps).

Si les erreurs doivent être sanctionnées et le racisme également condamné, il ne faut pas pour autant jeter l’opprobre sur toute une profession.

En dialoguant avec les policiers j’ai rappelé à quel point nous étions heureux de les avoir quand il faut nous défendre contre les terroristes (aurions nous déjà oublié le gendarme Beltrame et tous ses collègues ?), quand il faut nous défendre des Black Blocks qui saccagent nos centres villes lors des manifestations…

J’ai rappelé à quel point, la police et la gendarmerie sont importantes pour maintenir l’ordre public, lutter contre les cambriolages, les trafics de drogue, les vols, les dégradations, les violences physiques, les troubles de voisinage, les délits routiers, les crimes…

En tant que Maire durant 10 ans, j’ai vu sur le terrain à quel point il ne pouvait pas y avoir de société sans Police, c’est à dire qu’il ne peut pas y avoir de vivre ensemble si personne n’arrête ceux qui ne respectent pas les règles.

Alors soyons exigeants dans les sanctions face au racisme mais ne jetons pas, dans une émotion mal maîtrisée, le discrédit sur tous nos policiers et nos gendarmes qui effectuent dans des conditions de plus en plus difficiles, un métier dont nous avons tant besoin.

Je leur dis toute ma reconnaissance !