Prise de parole d’Olivier BECHT sur le mouvement des gilets jaunes dans l’Hémicycle

/ Actualités

Je viens de voter POUR l’annulation des taxes carburants pour 2019, le gel des tarifs de l’électricité et du gaz et l’ouverture d’une grande concertation nationale et locale sur la fiscalité, la dépense publique et l’environnement. Cela ne signifie pas une confiance donnée au Gouvernement mais la volonté d’un apaisement de la situation de crise que connaît notre pays.

Le vrai travail commence maintenant car nous sommes à la fin d’un cycle démarré après la seconde guerre mondiale. Nous devons changer de modèle économique et social pour plus de justice, d’efficacité et de responsabilité vis-à-vis des générations futures.

Je mettrai en place les premiers outils du dialogue dans notre circonscription de Mulhouse et environs dès la semaine prochaine afin que chaque citoyen puisse participer à la co-construction de ce nouveau pacte économique, social, fiscal et environnemental.

Maintenant qu’un moratoire sur les taxes a été voté par l’Assemblée nationale, il faut un moratoire sur les manifestations, le temps que nous élaborions ensemble ce nouveau pacte.

En effet, le dialogue et le débat doivent se dérouler dans un climat de calme sans ronds-points bloqués, sans commerces pillés, sans monuments nationaux profanés et surtout sans blessés ou morts dans des affrontements.

C’est désormais de la responsabilité de chacun que le calme revienne pour que notre pays puisse inventer un nouveau projet de société qui réponde aux attentes concrètes des Français sur le pouvoir d’achat, les retraites, la justice sociale et fiscale, le niveau de service public, l’équilibre des territoires et la transition énergétique.