Prise de position sur la géothermie

/ Actualités

Nouveau séisme ce matin en Alsace dû à la géothermie profonde.
Je me rappelle à peine élu Maire de Rixheim en mars 2008 avoir dû faire le choix des modes d’énergie de la centrale chaleur que nous montions avec la Communauté de Communes pour alimenter notre nouveau réseau de chauffage urbain.
Entre la biomasse bois et la géothermie les deux options étaient sur la table.
Mais les études « géothermie » montraient que pour atteindre une eau à plus de 90 degrés il fallait descendre à plus de 1700 mètres et donc passer à travers des failles de roches.
Constatant le risque de mouvement de ces failles qu’il fallait fracturer, j’ai immédiatement mis fin aux forages et décidé d’abandonner la « géothermie » pour favoriser la biomasse.
Je ne peux que me féliciter d’avoir pris cette décision.
J’invite mes collègues de l’agglomération de Strasbourg à la plus grande prudence. Vouloir faire des économies grâce aux énergies renouvelables c’est bien, mais reconstruire une ville ça coûte très cher aussi…