Visite du répartiteur de médicaments de Mulhouse

/ Actualités

Mais d’où viennent les médicaments que j’achète en pharmacie ?

Comme on se demande rarement d’où vient l’eau qui coule chaque jour au robinet, on s’interroge rarement sur la provenance des médicaments que l’on achète à la pharmacie.

Au mieux on se doute qu’ils sont fabriqués par les laboratoires. Mais comment plus de 20 000 types de médicaments différents peuvent ils bien être livrés dans nos pharmacies. Impossible pour les laboratoires du monde entier de livrer chaque pharmacie ni pour les pharmacies de passer commande individuellement à des centaines de laboratoires différents. Il y a donc forcément des intermédiaires. Ces intermédiaires se sont les « répartiteurs ».
Ce matin j’ai visité le répartiteur CERP Rhin-Rhône Méditerranée installé dans une commune de l’agglomeration de Mulhouse et qui livre la plupart des pharmacies du Haut-Rhin. Dans ce centre arrivent chaque jour des milliers de boîtes de médicaments qui sont triés puis dispatchés entre les pharmacies en fonction des commandes des pharmaciens.
C’est la garantie pour vous de trouver rapidement dans votre officine ou à l’hôpital le produit qui vous a été prescrit par le médecin. En effet, si le pharmacien ne l’a pas en stock, il lui est livré par le centre répartiteur dans la journée. Grâce à des milliers de personnes qui assurent ces fonctions jours et nuits, la santé des Français est mieux garantie.
Ces centres sont financés par une part très faible prélevée sur le prix du médicament. Hélas ces marges sont de plus en plus faibles et beaucoup de centres sont en dangers car leur équilibre budgétaire n’est plus assuré. En effet, le gouvernement veut encore réduire le prix dès répartiteurs afin de baisser le coût des médicaments pour la sécurité sociale. Attention cependant à ne pas tuer les répartiteurs car sans eux moins de médicaments dans les pharmacies et surtout des délais beaucoup plus longs pour obtenir le médicament dont vous avez parfois besoin très vite pour vous soigner.
Le travail du député c’est aussi ça : être au plus proche des acteurs du terrain, même ceux de l’ombre, pour défendre un service public de qualité et la santé des Français.